GEIJER (E. G.)


GEIJER (E. G.)
GEIJER (E. G.)

GEIJER ERIK GUSTAF (1783-1847)

Le romantisme suédois a pris d’emblée une allure originale et il le doit à quelques personnalités de marque au premier rang desquelles il convient de placer Erik Gustaf Geijer, professeur d’histoire à l’université d’Uppsala.

Dans la mesure où un rêve d’absolu, une perpétuelle tendance au mysticisme vague prévalent dans le Nord, on peut bien dire qu’un romantisme fondamental préside aux destinées littéraires de la Suède. Pourtant, ce pays extrêmement ouvert aux influences étrangères, en littérature surtout, a trop de sens pratique, trop d’attaches aussi avec un décor naturel perpétuellement offert pour verser dans les excès de la révolte ou de l’idéalisation. De plus, la Suède a toujours été fascinée par son passé prestigieux, qu’il soit proche ou lointain: voilà réunies toutes les composantes auxquelles Geijer devait donner forme durable. C’est un des fondateurs de l’association Götiska Förbundet, qui s’inspirait des rêveries de O. Rudbeck pour asseoir la grandeur suédoise sur des antiquités nationales, véridiques ou inventées, que l’époque redécouvrait avec passion. De là devait venir la tendance, car on ne peut parler de mouvement véritable, en l’occurrence, à laquelle on a donné le nom de göticisme et qui s’exprime dans la revue Iduna . Elle allait, précisément sous l’impulsion très active de Geijer, développer l’étude du passé nordique et ranimer les anciens idéaux «vikings». Dans des poèmes d’une très belle venue musicale, malgré leur solennité, comme Le Viking (Vikingen ), abondamment traduit et glosé par X. Marmier en France, ou Le Paysan libre (Odalbonden ), Geijer exaltait les grands ancêtres, libres, forts et purs. Il allait faire plus: à l’exemple de Grimm, et en collaboration avec Afzelius, il allait rassembler et publier des chants populaires suédois qui ouvriraient la voie aux folkloristes scandinaves et trouveraient d’ardents zélateurs dans les autres pays scandinaves. En outre, il s’appliqua à retracer sur des bases plus scientifiques, à l’échelle du temps, l’histoire de son pays dans des ouvrages qui, s’ils portent la marque de leur époque, tels que les Annales du royaume suédois (Svea rikets hafder , 1825, inachevé), l’Histoire du peuple suédois (Svenska folkets historia , 1832-1836), Conférences sur l’histoire de l’humanité (Föreläsningar över människans historia , 1841-1842), restent intéressants par les vues grandioses, souvent géniales, qu’ils développent et par la conscience attentive qu’ils manifestent de la personnalité du petit peuple. C’est que Geijer avait su assimiler de nombreuses influences venues d’Allemagne (F. Schlegel et Herder surtout), d’Angleterre (il traduira Macbeth en 1813) et de France pour réaliser un équilibre qui manque souvent à ses modèles. De plus, théoricien tenté par la philosophie mais refusant de se couper de l’observation des réalités, il finit par développer une vision de l’histoire originale parce qu’attentive aux forces vives qui mènent les destinées de l’humanité, en sorte que, après 1838, il passe franchement au libéralisme politique, retrouvant ainsi effectivement l’une des tendances profondes de son peuple à la démocratie et à la liberté.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Geijer — ist der Familienname folgender Personen: Erik Gustaf Geijer, schwedischer Schriftsteller Per Adolf Geijer (1841–1919), schwedischer Romanist Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort …   Deutsch Wikipedia

  • Geijer —   [ jɛjər], Erik Gustaf, schwedischer Schriftsteller, Geschichtsforscher und Komponist, * Ransäter (bei Munkfors, Verwaltungsbezirk Värmland) 12. 1. 1783, ✝ Stockholm 23. 4. 1847; erhielt 1809 10 literarische Anregungen in London, übernahm Ideen… …   Universal-Lexikon

  • Geijer — Geijer, 1) Erich Gustaf, geb. 1783 zu Ransäter in Wermeland, studirte seit 1799 in Upsala, wurde 1810 Docent u. 1817 Professor der Geschichte daselbst u. st. 13. April 1847. Ihm wurde in seiner Geburtsstadt 1855 ein Denkmal errichtet. Er schr u.a …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Geijer — (spr. jejjer), Erik Gustaf, schwed. Geschichtschreiber, geb. 12. Jan. 1783 zu Ransäter (Wermland), gest. 23. April 1847 in Stockholm, erhielt schon als Student 1803 für die Schrift »Areminne öfver Sten Sture den äldre« den großen Preis der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Geijer — (spr. jei ), Erik Gust., schwed. Geschichtschreiber und Dichter, geb. 12. Jan. 1783 zu Ransäter, 1817 46 Prof. zu Upsala, gest. 23. April 1847 zu Stockholm; auch Komponist seiner Gedichte; Stifter des Gotenbundes in Stockholm, Führer der schwed.… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Geijer — Geijer, Erik Gustav, geb. 1783 zu Wärmeland in Schweden, seit 1817 Prof. zu Upsala, gest. 1847, verdienter schwed. Geschichtschreiber. Hauptwerk: »Geschichte des schwed. Volks« (Oerebro 1832–36, 3 Bde.); »Gesammelte Schriften«, Stockholm 1848–53 …   Herders Conversations-Lexikon

  • Geijer, Erik Gustaf — ▪ Swedish author born Jan. 12, 1783, Ransäter, Värmland, Sweden died April 23, 1847, Stockholm  Swedish poet, historian, philosopher, and social and political theorist who was a leading advocate, successively, of the conservative and liberal… …   Universalium

  • Geijer, Erik Gustav — (1783 1847)    A Swedish poet, Geijer was, with P. D. A. Atterbom, Sweden s greatest proponent of romanticism, which for him had a decidedly nationalistic slant. He studied at Uppsala University and eventually got a professorship in history there …   Historical Dictionary of Scandinavian Literature and Theater

  • GEIJER, ERIK GUSTAV —    great Swedish historian, born in Vermland; held a post in the Record Office, Stockholm; was a poet as well as a historian, his principal work being History of the Swedish People (1783 1847) …   The Nuttall Encyclopaedia

  • Erik Gustav Geijer — Erik Gustaf Geijer. Erik Gustaf Geijer. Erik Gustaf Geijer (* 12. Januar 1783 auf Ransäter, Värmland; † 23. April …   Deutsch Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.